Copines & Compagnie
Bonjour et bienvenue cher visiteur
sur le forum Copines et Compagnie.
N'hésiter pas à vous inscrire
pour participer à notre communauté d'entraide.
Bonne visite sur le forum.

La difficullté maternelle, dépression post partum

Aller en bas

La difficullté maternelle, dépression post partum Empty La difficullté maternelle, dépression post partum

Message par Cecilou le Jeu 31 Mar - 1:10

Je tenais à aborder ce sujet avec vous, car même si la naissance d'un enfant est un évènement heureux, devenir mère ne se fait pas toujours sans heurts. J'ai, moi-même, vécu une période difficile après mon accouchement, qui m'a mené a une dépression même si elle n'était pas directement liée, à proprement parlé, à ma difficulté à être mère.



Voici un extrait du site de l'association Maman Blues,


Dépression maternelle, Dépression souriante, Dépression de la maternité (Jacques Dayan).


Cette dépression particulière n'est pas toujours évidente à reconnaître et à faire reconnaître. Elle fut Longtemps minimisée par le corps médical et les femmes qui en ignoraient tout, se taisaient par honte de ne pas correspondre au standard classique de la maternité bienheureuse. La seule prise de conscience de leur problème était et l'est encore aujourd'hui, d'ordre moral : "Je suis une mauvaise mère".
La dépression du post-partum n'est d'ailleurs pas reconnue à l'heure actuelle comme une entité singulière à part des autres types de dépression. Il n'existe pas de classification internationale bien qu'elle diffère par certains aspects, des formes classiques de cette pathologie :
L'anxiété par exemple y est plus intense le soir que le matin.
Les sentiments de tristesse et d'accablement ne sont pas permanents, des moments de répits plus ou moins longs existent.
Les soins et les gestes de la vie quotidienne sont assurés la plupart du temps : cette dépression entraînant moins de perturbations dans la vie courante.
Du coup la mère peut se raccrocher à certains instants de plaisir et méconnaître son trouble ou le nier, tout comme son entourage. Sans doute la présence du bébé l'incite à ne rien laisser transparaître de son mal-être et la pousse à se dépasser sans tenir compte de ses souffrances ...

Sa fréquence : 10 à 20 % des femmes.
Sa durée : Elle s'installe peu de temps après l'accouchement et dure plusieurs mois. Sans soin adéquat (médicament associé à une thérapie spécifique mère-enfant) elle peut se chroniciser et avoir à la longue des répercussions importantes sur l'enfant*.
Certains témoignages font état de guérison subite, presque « miraculeuse »de leur dépression, évoquant un fait ou un évènement qui subitement les a rendu mères : la reprise du travail, les sourires ou babillements de leur enfant, une ressemblance physique, quelque chose dans le développement de leur bébé... qui est venu les confirmer dans leur maternité, les rassurer sur leurs compétences.
Ces revirements subits existent mais sont rares, bien souvent une dépression non prise en compte s'enkyste durablement ou peut se déplacer sur le bébé qui tombera progressivement malade ou qui deviendra l'objet du ressentiment et de la déception maternels.

* Certains bébés vont même dés les premiers jours qui suivent leur naissance, manifester des troubles somatiques et psychiques en rapport avec la difficulté maternelle émergente de leur mère.



En cas de difficulté, n'hésitez pas à appeler votre médecin,

sage femme, ou le numéro vert :
La difficullté maternelle, dépression post partum Accuei10


_________________
Cécile, 29 ans, maman nature d'une petite lutine prénommée Justine née le 10 novembre 2007
Passionnée par la naissance et la parentalité
Graine de vie : du désir d'enfant à la vie de parents
Cecilou
Cecilou
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 306
Age : 37
Localisation : Nimes
Date d'inscription : 10/03/2009

https://copines-et-compagnie.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum